Les investissements et travaux en cours ou finalisés

La commune de Laissac-Sévérac l’Eglise a lancé en 2018 et 2019 des travaux importants touchant l’environnement avec la mise aux normes de la station d’épuration, le cadre de vie et l’accueil touristique, le renouvellement des équipements et la création de nouveaux bâtiments techniques.Chaque projet est analysé en amont avec une étude technique menée soit par les services de la commune, soit par un maître d’œuvre. Les investissements futurs sont chiffrés et des dossiers de demande de subventions sont établis afin de minimiser l’impact financier pour notre commune.

Nous allons examiner ces divers projets et vous présenter les coûts qu’ils représentent pour la commune.

Un des projets les plus importants porte sur la réhabilitation de notre station d’épuration. En effet, les contraintes environnementales de plus en plus draconiennes nous imposent des mises aux normes nécessaires, notamment pour le lavage du foirail et l’évacuation des eaux claires par temps de pluie. Ces travaux sont réalisés au niveau du budget annexe « Assainissement » et représentent un montant global de 1 090 278 € HT (la TVA étant entièrement récupérable au niveau du budget annexe). Ces travaux sont financés par une subvention de l’Agence de l’Eau pour un montant de 603 137 € et du département de l’Aveyron pour 18 199 €. Le montant restant à la charge de la commune soit 468 942 € est financé par emprunt au niveau du budget annexe. Ce budget « Assainissement » s’autofinance par les redevances payées par les habitants de Laissac au titre de leur consommation d’eau. Ces nouveaux travaux n’entraîneront pas d’augmentation des prix du service.

Travaux de réhabilitation de la station d’épuration

Pour développer l’accueil des touristes sur notre commune et afin de répondre au cahier des charges du label « Village étapes » qui a été accordé à la commune en 2016, il a été décidé de réaménager l’aire de camping-car en créant 30 places de stationnement, des espaces de pique-nique accessibles à tous, un point d’information permanent ainsi qu’un bloc sanitaires-douches. Une borne technique a également été installée permettant d’effectuer la vidange des eaux usées, ainsi qu’un accès à l’électricité, moyennant une contrepartie financière pour couvrir les frais de fonctionnement.

Ces travaux sont réalisés au niveau du budget général de la commune et s’élèvent à 301 533 € TTC. La commune pourra récupérer une partie de la TVA par le biais du FCTVA pour un montant de 49 463 €. Des subventions ont été demandées et obtenues pour un montant total de 157 000 € (80 000 € du programme LEADER, 53 000 € de l’Etat et 24 000 € du Département). Soit un coût global pour la commune de 95 000 € qui se réparti à hauteur de 55 000 € pour l’aménagement de l’aire de camping-car et 40 000 € pour la réalisation des zones publiques et des voies piétonnières annexes.

Afin de compléter notre offre en places de stationnement et de limiter les stationnements gênants le long des voies d’accès au centre bourg en particulier les jours de marché, un parking de 100 places, situé à proximité du pont de Barthas a été réalisé pour un coût total TTC de 84 740€. La commune pourra récupérer un montant de 13 901€ au titre du FCTVA et des subventions de 20 477€ et de 19 073€ obtenues auprès de l’Etat (DETR) et du Département. Le coût global du projet pour la commune s’élève donc à 31 289€.

Parking de 100 places

De même, un parking de 15 places a été réalisé « Chemin des Jardins » afin de permettre aux habitants du quartier de la Basse Marche et Barry de l’Hom de stationner leurs véhicules en sécurité. Une voie piétonnière a été créée le long du ruisseau du Mayroux permettant de prolonger le chemin traversant les jardins. Le coût total de l’opération est de 53 142 € TTC. La Commune récupérera 8 524 € au titre du FCTVA et a obtenu des subventions de l’Etat (8701 €) et du Département (8 701€). Le coût maximal pour la commune devrait être de 27 216€, des demandes de subventions auprès de la Région sont en attente de validation.

Dans le cadre du projet de réaménagement du foirail aux bestiaux et afin de proposer de meilleures prestations aux nombreux amateurs, un nouveau terrain de pétanque avec éclairage a été créé devant le centre social pour un coût global de 47 319€ après récupération de la TVA à hauteur de 5 804 €.

Un atelier technique communal a été aménagé sur l’emplacement de l’ancien établissement Bertrand afin de rationaliser et de regrouper en seul lieu l’ensemble des équipements et de proposer aux agents techniques des bureaux et des vestiaires. Ce nouvel équipement représente un coût de 473 025 € TTC (dont 160 000 € pour l’acquisition du bâtiment). La commune pourra récupérer 42 791 € de TVA et prétendre à des subventions de 86 000€ au titre de la DETR et de 25 000 € au titre du Département. Le coût de revient de ce projet est de 319 234€.

Du matériel technique a aussi été renouvelé en 2019, en particulier une balayeuse pour un montant de 136 197 € et une tondeuse pour un montant de 29 493 €.

En ce qui concerne le village de Sévérac l’Eglise, après les travaux importants réalisés pour sécuriser et améliorer la traversée du centre bourg en 2016 et 2017 qui ont représenté un coût de 205 855 € TTC, l’agrandissement du cimetière a été finalisé en 2019. En effet, cet agrandissement était justifié par le manque de place pour la création de futures concessions. Cet aménagement représente un coût de 171 653 € TTC. Après récupération d’une partie de la TVA pour 23 465 € et d’une subvention DETR pour 29 772 €, le coût de revient global du projet sera de 118 416 €.

Cimetière du village de Sévérac l'Eglise

En avril 2019, la Commune a aussi fait l’acquisition d’un terrain pour faire le lien entre le centre ancien de Sévérac l’Eglise et le quartier de Lestrade, et créer ainsi le nouveau lotissement du « Chemin des Moines ».

Ce terrain a été acquis pour un montant de 139 573 €. Les travaux de viabilisation du terrain devraient être de l’ordre de 160 000 € HT. Cet investissement permettra de créer 10 lots pour l’installation de nouveaux habitants sur cette partie de la commune. Le prix de vente qui sera proposé aux futurs acquéreurs des lots a été validé par le conseil municipal pour un montant de 48 € le m².

Les travaux et investissements réalisés au niveau du budget principal de la commune n’ont pas donné lieu à la contractualisation de nouveaux emprunts depuis 2 ans. Ces investissements ont été autofinancés par la commune. Il est à noter que la commune a perçu un legs important.

En effet, M. Jean François Delmas, habitant de notre commune, décédé en 2017 a légué par testament l’intégralité de son patrimoine financier et foncier à la commune de Laissac.

La commune a donc bénéficié d’un don en numéraire de 1 023 213 € auquel se sont rajoutés des bâtiments d’habitation et des terres agricoles.

Cet acte fort et généreux, signe de l’attachement de M. Delmas à son territoire et à ses habitants permettra à la commune de continuer son développement.