Tous les mardis à Laissac, c’est le jour du marché aux bestiaux !

Laissac a une très ancienne tradition commerciale. La première foire de Laissac a été créée en 1422 par le Seigneur de la région Amaury de Séverac. Quinze ans plus tard, en 1437, le roi Charles VII en créé une deuxième. Entre 1793 et 1939, seize foires ont vu le jour.

Les foires d’abord mensuelles ont fait place, le 12 octobre 1977, à un marché aux bestiaux organisé tous les 15 jours. Très vite à partir de septembre 1979, la foire de LAISSAC devient hebdomadaire.

Le foirail ovin a été créé en 1979 ; la couverture de l’aire a été effectuée en 1981 (surface couverte : 3 000 m2). La couverture du foirail des bovins a elle, été effectuée en 1984 (surface couverte : 8 000 m2). L’espace parking autour du foirail s’étend sur 50 000 m2.

C’est en juin 2003, que le foirail a été informatisé afin de le mettre en conformité avec les exigences en matière de traçabilité des animaux.

En 2019 près de 80 000 animaux ont été échangés sur le marché de Laissac, dont 58 500 bovins et près de 20 000 ovins. Le reste se répartissant entre caprins, équins, porcins.

Aujourd’hui avec ces apports, Laissac est le 2ème plus grand marché aux bestiaux de France et le 1er du Sud de la France (le 1er étant Bourg-en-Bresse dans le département de l’Ain).  En France en 2019, on dénombre 46 marchés aux bestiaux (d’après les données de la Fédération des Marchés de Bétail Vif).

Foirail